Week-end coursiers 23 avril

5 TB34 engagés à Marcoule au Grand Prix de la roue libre (Pierre CUBEDO, Franck LEGRAND, Camille NOGUERA, Axel et Jason KAUFMANN),  1 engagé sur le contre la montre de Chanaz-Yenne (73) Diego SOLER.

Direction Marcoule !
Un parcours roulant de 8,2 km le tour avec une petite bosse de 200 mètres à l’arrivée.
10 tours pour Camille et Axel, 9 tours pour Franck et 7 tours pour Pierre et Jason.
Dure journée pour Camille et Axel qui dans le groupe 1, le plus relevé, ont souffert. Ils ont été lâchés rapidement et ont fini en serrant les dents. Bravo pour leur courage.

Francky dans le Groupe 2 finit dans le « paquet ». Il a su et pu rester au contact dans un peloton actif  affichant en fin d’épreuve une moyenne de 37 km/h. Il termine à la 13ième place au classement « frais comme un gardon » !

Dans le groupe 3 Pierre et Jason ont su cohabiter et faire une course d’équipe intelligente.
Ils ont animé la course de bout en bout. Tour à tour ils ont « secoué » le peloton jusqu’au dernier tour. C’est à ce moment précis que Pierre décidait de participer à une échappée en compagnie de 2 coureurs du cru.
Voyant le peloton revenir Pierre décide de lancer le sprint dans la bosse de l’arrivée. Ayant lancé le sprint d’assez loin il ne pourra empêcher les 2 coureurs de revenir et de le passer.
Une belle 3ième place tout de même. Jason va quant à lui se classer 6ième.
A l’arrivée Pierre s’empressait de souligner l’énorme « boulot » réalisé par Jason afin que le peloton ne puisse revenir.

« Course d’équipe » est une expression qui revient de plus en plus régulièrement dans nos compte rendus… et ça « paye » !!!!

En route pour la Savoie à présent ou Diego SOLER, toujours dans l’optique de sa préparation pour la qualification du championnat du monde de clm qui doit se dérouler en mai à Albi, allait participer à cette belle épreuve (140 participants).
Ce clm servait également de support au championnat de Savoie.
Malgré un vent de face de 11 km/h Diego réalisera un temps qui lui permettra de remporter cette épreuve avec une avance confortable sur ses concurrents directs.
S’il avait été Savoyard il aurait également été champion et dans les 2 catégories au dessus de la sienne et même en juniors il aurait été également sur le podium. Donc tout roule pour l’instant !